mercredi 4 janvier 2017

Meilleurs vœux pour cette année 2017


En ces temps troublés, pleins de bruits, de fureurs, mais aussi d'espoirs, il est toujours plus indispensable de se rappeler nos guides du passé. Certes, nous connaissons Gide (qui a l'honneur d'être un des auteurs du bac cette année), Cocteau, Genet, Jouhandeau, Lorrain, etc. Mais il est aussi nécessaire de rappeler à notre souvenir ces "obscurs" qui, par leurs écrits, ont apporté leur contribution à notre histoire.


En cette année 2017, j'aimerais rendre hommage à Pierre Guyolot-Dubasty (1898-1927) qui a fait publier un recueil de quelques contes homosexuels en 1924 sous le pseudonyme d'Axieros. Paru la même année que la première édition publique du Corydon de Gide, ce livre, encore un peu maladroit, est passé inaperçu. Même aujourd'hui, il est bien oublié alors que, par certains aspects, il s'avère plus moderne que le Corydon. J'espère pouvoir vous entretenir plus de ce livre dans les semaines qui viennent. J'espère aussi pouvoir terminer cette étude sur Pierre Guyolot, qui m'a déjà permis de trouver d'intéressants éléments sur sa vie.


3 commentaires:

Jean-Claude Féray a dit…

J’espère ne pas ternir votre enthousiasme pour cet écrivain émouvant qu’est Pierre Guyolot-Dubasty (auquel j’ai aussi consacré quelques recherches) mais je trouve que vous allez un peu loin en osant une comparaison avec Corydon, que je tiens pour le plus important des livres de Gide (en accord avec Gide lui-même). Corydon n’a rien perdu de sa modernité, bien au contraire, en notre époque de confusions et de mensonges !
Vous me pardonnerez (je l’espère) de vous dire que je n’ai conservé de Platoniquement lu il y a très longtemps, que le sourire qu’avait provoqué chez moi la lecture du récit par Axiéros de l’invention de l’amour homosexuel par deux hommes préhistoriques...

Cela dit, merci beaucoup pour vos billets et bonne année 2017 ! Pour le grand collectionneur que vous êtes, on ne peut que vous souhaiter une année fructueuse en découvertes de beaux livres rares. Encore merci de nous en faire profiter.

Bibliothèque Gay a dit…

Merci pour votre message et vos vœux.
En parlant aujourd'hui, et j’espère bientôt plus largement,de Pierre Guyolot-Dubasty, je souhait surtout rappeler que parmi les "obscurs", catégorie dans laquelle je le range, il y a eu des personnalités qui ont fait preuve de courage. Et je crois qu'il en fallait à Pierre Guyolot pour publier un plaidoyer pour l'amour homosexuel, certes un peu maladroit et naïf par moment. Il ne s'agit pas de le comparer au Corydon, mais le rapprochement est tentant à cause de la simultanéité des dates de parution.
Ce que je développerais aussi est que la vision de l'homosexualité que porte ce petit livre est, malgré son titre à la résonance grecque, plus proche de ce que l'on verra et vivra par la suite. Il n'est pas marqué par le modèle grec et, dans ce sens, il introduit une vision plus actuelle. En quelque sorte, ce sera un essai de réhabilitation, pour une personnalité que j'ai découverte éminemment sympathique, malgré les mystères qui entourent encore sa vie.

roijoyeux a dit…

Bonjour je découvre votre blog via "gay cultes", je suis passionné de culture homosexuelle, notamment l'homosexualité chez les grands acteurs du cinéma classique... Le dernier grand livre homosexuel que j'ai lu est "Hotel de Dream" d'Edmund White, je ne sais pas quoi d'autre emprunter à la bibliothèque, je viendrai ici chercher de l'inspiration, bonne année 2017 !