samedi 21 février 2015

L'immoraliste, d'André Gide, une édition populaire

En 1950, les éditions Flammarion ont réédité des grands textes de la littérature dans une collection bon marché, qu'ils ont appelé "Select-collection" (la mode des anglicismes ne date pas d'aujourd'hui !).
Ce sont des cahiers imprimés sur un mauvais papier, sous une couverture illustrée d'une photographie en noir et blanc. C'est cette photographie qui a attiré mon attention, car elle résume en une seule image la trame de l'histoire et surtout le dilemme du héros Michel, entre la loyauté à son épouse mourante, Marceline, et les tentations de la sensualité, représentées par Moktir, lors du séjour final à Touggourt.


Le photographe anonyme a même trouvé un modèle de Michel qui présente quelques traits de ressemblance avec André Gide.


Quant à Marceline, on appréciera le côté théâtral de sa souffrance.


Le personnage central de la photo est, justement,ce jeune arabe :


Regardons le jeu de ses mains. L'une enlace tendrement le cou de Michel, tendresse qui n'est pas sans ambiguïté, car tout est dans la pression que cette main met sur le cou de Michel. Peut-être d'une simple sollicitation au début, elle devient une force qui tire vers le péché :


L'autre main, c'est celle qui indique la voie. Si, pour nous, cette voie est claire, comment était-elle interprétée par les lecteurs de 1950, cette époque qui a probablement été la plus prude de notre histoire ?


J'aime l'ambiguïté assumée de cette photo, sur cette publication bon marché, voire populaire.

Compléments

Suite au commentaire de Fabrice, du site e-gide, quelques précisions sur cette collection :
En 1914, les éditions Flammarion lancent la Select-Collection, des romans populaires sous un format simple et condensé (des in-8° brochés, format 17x24 avec texte sur deux colonnes), d'abord sous couverture rose illustrée au centre, puis avec illustration photographique pleine page.
En 1927, les numéros 267 et 269 de la collection qui en comptera près de 350 sont Si le grain ne meurt (texte non intégral) et L'Immoraliste.

L'édition que je présente ci-dessus est de 1950, mais la photo est la même que l'édition de 1935, comme on peut le voir sur cette sélection de couvertures :

Lorsque j'aurai trouvé le numéro consacré à Si le grain ne meurt, je vous présenterai la couverture.

3 commentaires:

Fabrice a dit…

Celle de Si le grain.. n'est pas sans ambiguïté non plus : http://imagide.blogspot.fr/2010/06/select-collection.html

Voir aussi : http://e-gide.blogspot.fr/2010/06/select-collection.html

Bibliothèque Gay a dit…

Merci pour ces infos et ces liens. J'ai complété mon message.
Je n'ai pas fait de recherches particulières sur cette brochure. Je l'ai acheté la semaine dernière (le 14 février, jour de la Sain-Valentin !) à Champerret.

100 fiches de lecture a dit…

Bonjour,
En ligne sur mon blog, une fiche de lecture portant sur L'immoraliste d'André Gide : http://100fichesdelecture.blogspot.fr/2015/05/andre-gide-limmoraliste-1902.html