samedi 11 septembre 2010

"Le Satiricon", illustré par Georges Lepape (1941)

Pour faire suite au dernier message, je présente aujourd'hui une autre édition illustrée du Satyricon. Georges Lepape, dessinateur de mode, affichiste et graveur des années 1930, célèbre pour ses dessins de mode et ses couvertures de Vogue, s'est attelé à la tâche d'illustrer le Satyricon. Cela nous vaut un livre paru en 1941, contenant 10 planches gravées, coloriées au pochoir.


Je regrettais précédemment qu'aucun des illustrateurs du Satyricon n'ait, à ma connaissance, mis en valeur la dimension homosexuelle de l'ouvrage, allant même parfois jusqu'à la nier. Reconnaissons que Georges Lepape a tout de même su nous croquer quelques jolis garçons. Le frontispice (ci-dessus) est un bon résumé de l'amour (un peu possessif, on le voit) d'Encolpe pour Giton et de la lutte dont il est l'objet entre Encolpe et Ascylte.

Parmi les 10 planches de l'ouvrage, j'en ai sélectionné quelques unes :








J'apprécie particulièrement ce style de dessin, au trait sec et nerveux. Les couleurs, vives et découpées, donnent du relief et de la force aux dessins.

L'ouvrage est aussi illustré de quelques gravures ornementales dans le texte (bandeau, vignette, lettrine). La lettrine qui introduit le texte nous permet de voir (avec une bonne vue, voire une loupe) un jeune homme nu. C'est la seule entorse à la règle de décence de l'ouvrage (règle de l'éditeur ? de l'époque ?).


Quelques détails extraits des planches :

 Encolpe

Giton

Un serviteur du banquet de Trimalcion



Vignette de couverture


Description de l'ouvrage


Pétrone
Le Satiricon
Traduction de Laurent Tailhade avec des illustrations de Georges Lepape.
Paris, Emile Chamontin, éditeur, 1941, in-8° (190 x 132 mm), 285-[2] pp., nombreuses vignettes gravées en rouge dans le texte, un bandeau, une lettrine et un cul-de-lampe gravés en rouges, 10 planches gravées en couleurs dans le texte, dont une en frontispice, couverture illustrée d'une vignette.

Couverture

Le début du texte avec le bandeau et la lettrine

Exemple de page, avec vignettes

Quelques liens

Sur Georges Lepape :
Notice biographique avec un essai de bibliographie : AURORÆ LIBRI.
Notice bien complète en anglais (cliquez-ici) et la page Wikipedia (cliquez-ici)

Sur le blog "Rêves siciliens", ces deux messages reproduisent des illustrations nettement plus explicites du Satyricon, à usage privé (cliquez-ici).

3 commentaires:

Achilles a dit…

Wonderful Post!

Khmer guy a dit…

Hello,

good to be here, and visit through your good job of your nice site.

more over I have linked your site, could you link me back?

this is my site:
http://www.khmergay.net/

I do hope you would not mind to exchange link with me

best regards,
Khmergay.net

Anonyme a dit…

Merci pour vos fort bien documentés articles.
C'est ce Satiricon qui était dans la bibliothèque familiale, je l'avais lu et relu en son temps m'attardant comme il se doit sur les très belles gravures et me gaussant quelque peu de cet illustrateur qui imaginait l'Asia de Pétrone comme l'Inde alors que bien sûr il s'agit de l'Asie Mineure, l'actuelle Turquie, mais quelles jolies fesses sous le voile impudique ! Il faudra que je l'y recherche.