dimanche 31 décembre 2017

Voeux 2018

Je souhaite une belle et heureuse année 2018 à tous mes lecteurs, qu'ils soient occasionnels ou réguliers. Je vous souhaite de continuer à découvrir de nouvelles richesses de notre culture homosexuelle. Je partage avec vous une belle découverte : une version du Tirésias, de Marcel Jouhandeau, illustrée par René Bolliger. J'ai choisi la plus chaste (mais peut-être pas la moins érotique) des illustrations.


En 2017, j'ai eu le plaisir, entre autres, de rencontrer enfin le blogueur le plus culte de la sphère gay, un lecteur avec qui j'ai pu partager notre attachement commun pour Augiéras, recevoir le message sympathique d'un lecteur qui m'a fait part des découvertes qu'il fait grâce à mes messages (je les sais trop rares pour certains) et d'autres messages d'encouragements. J'espère que l'année 2018 sera encore l'occasion de beaux échanges.

6 commentaires:

Silvano a dit…

Bonne année, collecteur de trésors ! Je vous embrasse. Silvano

Kader a dit…

Meilleurs vœux d’Algérie pour la nouvelle année et merci de tout cœur pour l’impressionnant travail de recherche que vous faites pour notre grand plaisir.

Ĵeromo Tanguy a dit…

Avec un peu de retard je vous souhaite également une excellente année pleine de belles découvertes.
Jérôme

Michael R a dit…

Would love to see this in English as well, my French is getting better but still not 100%. Good job anyway :)

Bibliothèque Gay a dit…

Avec un peu de retard, merci Silvano, Kader et Ĵeromo pour vos voeux.

Anonyme a dit…

Je découvre avec grand plaisir votre blog et vous félicite pour cet intérêthélas encore trop rare en France pour nôtre beau patrimoine culturel gay ! Je crois avoir accumulé moi-même pas mal d'informations sur tous ces grands artistes et écrivains que l'on a voulu trop longtemps déposséder de leur identité et ce serait un réel plaisir de mieux vous connaitre d'autant que j'ai , comme vous-même une grande admiration pour l'écrivain génial de Domme (ou j'ai fait un court "pèlerinage"!...); j'ai bien sûr nommé le poête mystico-bachyque François Augiéras! Poursuivez cette belle entreprise , ne serait-ce que pour passer le flambeau à la nouvelle génération qui a terriblement besoin de belle lumière et qui ne sait plus aborder un garçon désiré sur les réseaux sociaux que par un laconique "cc " ou bien "comment ça va?" !!. Chris Félix